Huarache femme solde

On avait vu il y a quelques semaines la version All-Star des Air Jordan 31, avec une touche qui rappelait les Hornets, bien que la coupure étoilée ne se déroule finalement pas à Charlotte. L’erreur – ou le clin d’œil – ne se retrouve pas pour les Air Jordan 1, même si certains trouveront probablement un peu de couleurs des Frelons sur ce modèle Chameleon.

C’est une base de grolles en cuir noir et blanc améliorée que nous propose Jordan Brand pour cette silhouette. En effet, si les panneaux latéraux sont blancs et que le coup de pied est noir, le reste des pompes s’habille d’un effet irisé, comme sur les orteils, au niveau du talon ou encore de la cheville. La semelle intermédiaire reprend le teinte blanche alors que celle extérieure est translucide, laissant apparaître de nouveau le thème irisé Chameleon. Petite coquetterie possible pour les futurs acheteurs : le modèle sera livré avec deux paires de lacets, une blanche et l’autre noire, afin de varier les plaisirs et les styles. A noter qu’un coloris suivant les mêmes teintes sera également appliqué aux Jordan 6 pour ceux qui préfèrent ce modèle.

Nous sommes le 9 février 1900 et c’est à l’issue d’une rencontre entre la Grande-Bretagne et les États-Unis que Dwight Filley Smith, vainqueur de la dite rencontre, va faire don au tournoi du trophée qu’il a pourtant gagné. Façonné à partir de 18 kilos d’argent massif, ce bijou que l’on appelle aussi le Saladier d’Argent sera donc remis à partir d’août 1900 au vainqueur de la Coupe Davis (pourquoi réfléchir plus ?), qui restera d’ailleurs un duel anglo-américain durant quelques années. Les formules évolueront ensuite, le nombre de ses participants aussi, et encore heureux lorsque l’on sait que jusqu’en 1972 et l’adoption de la formule plus ou moins actuelle de la compétition… ce sont seulement quatre nations qui avaient inscrit leur nom au palmarès (France, États-Unis, Grande-Bretagne, Australie).