Huarache à vendre

Si le vote de certaines équipes comme Utah, Milwaukee, et donc Philadelphie peut sembler logique au vu de leur situation et de leurs intérêts, le choix de Phoenix peut paraître beaucoup plus surprenant Huarache à vendre En effet, eux qui ont échoué aux portes des PlayOffs l’an dernier, alors que personne ne donnait cher de leur peau n’a également pas pu obtenir un excellent choix de Draft, et s’est donc un peu retrouvé à la fameuse “place du con”, cette réforme leur aurait déjà donné plus de chances, à l’instar des Pistons ou des Pelicans.

Ce qui veut donc dire que les 17 équipes ayant voté pour la réforme sont : les Knicks, les Nets, les Clippers, les Lakers, les Rockets, les Pacers, les Celtics, les Cavaliers, le Magic, les Blazers, les Mavericks, les Warriors, les Nuggets, les Kings, les Grizzlies, les Raptors et les Timberwolves. On se doutait bien que Cleveland n’allait pas s’y opposer pour devenir simultanment le premier candidat au titre et au premier choix de Draft de l’histoire. Par contre, le choix de Sac-Town,Huarache à vendre petit marché en difficultés actuellement, d’accepter cette réforme est encore une fois bien chelou. Mais bon, ça fait longtemps qu’on a arrêté de chercher à comprendre Sacramento…

Huarache à vendre La plupart des choix semble tout de même logique, chaque équipe ayant globalement réagi selon ses intérêts, et sans se précipiter même si ce stratagème dont abusent clairement les Sixers peut frustrer beaucoup de propriétaires. L’un d’entre eux, sous couvert d’anonymat, s’est lâché auprès du toujours très bien informé Adrian Wojnarowski.Frustration, quand tu nous tiens… En restant avec le système actuel qui pénalise moins le tanking, le dernier du classement de la Saison Régulière aura donc toujours 25% de chances d’avoir le 1er choix, la probabilité pour l’avant dernier sera encore 19.9%, et 15.6% pour le troisième. Tandis que le nouveau système aurait donné 12% de chances aux quatre moins bonnes équipes de la ligue.