Huarache à vendre

Le «quantified self» ou «autoévaluation» est en plein boum. Les sportifs amateurs comptent, mesurent, comparent, améliorent leurs performances grâce à une multitude d’objets connectés. Ce qui n’a pas échappé aux géants du sport, qui mettent désormais les bouchées doubles pour rester dans la course au numérique. Adidas vient d’en faire la preuve avec le rachat de Runtastic pour 220 millions d’euros. Le montant déboursé est à la mesure des enjeux.En rachetant au groupe de médias allemand Axel Springer le fabricant …Le numéro un mondial des équipements sportifs a annoncé ce matin avoir conclu le rachat du britannique Umbro, sponsor, entre autres, de l’Olympique Lyonnais. Cette acquisition ferait de Nike le leader sur le marché du football devant Adidas.

Le rachat d’Umbro s’élève à 285 millions de livres sterling, soit 409 millions d’euros environ. Il y a quelques temps, la rumeur d’un rachat d’Umbro par Nike avait surpris bon nombre de spécialistes, puisque la marque anglaise avait annoncé le mois dernier des résultats peu fameux, en raison notamment des ventes décevantes du maillot de l’Angleterre cet été. Umbro est également le fournisseur de l’équipement de six équipes moyennes de première division anglaise, Wigan Athletic, Blackburn Rovers, Birmingham City, West Ham, Sunderland et Everton. La marque est également le sponsor officiel de l’Olympique Lyonnais depuis 2003.

Nike a précisé que les actionnaires d’Umbro recevront 193,06 pence pour chacun de leurs titres, soit une prime d’environ 61% sur le cours de clôture du titre le 17 octobre. Umbro distribuera en outre un acompte sur dividende de 1,94 pence par action. La semaine dernière, le titre Umbro enflait en Bourse alors que les rumeurs d’un rachat par Nike se faisaient de plus en plus concrètes : jeudi, le titre avait grimpé de 27,5% et vendredi il prenait plus de 10%.