nike b huarache

Retour de Kobe Bryant, retour des Nike Zoom Kobe All-Star. Une combinaison gagnante pour le Match des Étoiles. Avec une version toujours plus légère de ses pompes – grâce une fois de plus au Flywire – Kobe Bryant était en mode vintage puisque c’est près du cercle qu’il a principalement scoré ses 37 points.C’est dans de confortables Nike Zoom KD IV que Kevin Durant a confortablement marché sur la Conférence Est en se trouvant rapidement dans sa zone de confort pour envoyer ses 36 points. Un confort donc assurer par la technologie Adaptative Fit qui maintenait son pied alors que l’amorti était géré par l’unité Zoom Air.

Après Kevin Durant, c’est au tour de Chris Paul de rafler la mise pour la première fois de sa carrière et de repartir avec le trophée de MVP du All-Star Game. Il faut dire qu’avec 20 points, 15 passes et 4 interceptions, il a largement contribué au succès de sa Conférence. Pour cela il a profité – comme D-Wade en 2010 – de l’excellente traction proposée par les pompes mises à sa disposition par Jordan Brand, les CP3 VI bénéficiant également de chevrons sont la semelle. Autre point fort, l’utilisation du Podulon pour gérer l’amorti, matériau que Jordan Brand ne met pas fréquemment à contribution.

Dépucelage du MVP pour Kyrie Irving également l’année suivante lui qui envoie 31 points – dont 15 dans l’ultime période – ainsi que 14 caviars pour permettre à l’Est de rattraper son retard et coiffer l’Ouest au poteau. Et si aujourd’hui Uncle Drew dispose de ses signature shoes, ce n’était pas encore le cas à l’époque et c’est chaussé de Nike Zoom HyperRev que le meneur des Cavs s’est illustré.